Rue Goffart 7a,
1050 Ixelles

contact@lerideau.brussels
02 737 16 01

Mawda, ça veut dire tendresse
Marie-Aurore d’Awans & Pauline Beugnies

1:20 - Dès 16 ans Interprété en FR/NL/EN et KURDE (kurandji et sorani). Sur-titré FR/NL/EN
  • Report de la saison 21-22
Site_Mawda-Tristan-Galand.jpg
17 → 20 mai

Mawda Shamdin Ali avait deux ans. Elle se trouvait dans une camionnette qui devait la ramener en Angleterre avec ses parents, son frère et une vingtaine d’autres personnes. La camionnette a été prise en chasse par la police sur une autoroute belge. Un policier a tiré. La balle a atteint Mawda à la tête. Elle est morte. Ses parents et son frère ont été emmenés au cachot. Ils ont reçu un ordre de quitter le territoire.

Nous voulons raconter l’histoire d’amour de Prhast et Shamdin, les parents de Mawda, des Roméo et Juliette kurdes. Raconter l’exil. Mais nous voulons aussi comprendre comment un tel drame peut arriver. Comment nos médias s’emparent-ils de tels événements ? Comment ce qui devrait alimenter le débat public sur la politique migratoire se résume à un simple fait divers ?

Un spectacle haletant, éclat de dignité dans une tragédie qui ne grandit pas la Belgique.
Une formidable distribution. Enlevée, parfois drôle, parfois bouleversante, la pièce reconstitue les pièces d’un puzzle que les rouages politico-judiciaires ont allègrement brouillé.
*** LE SOIR

C’est un fil tragique et infiniment tendre qui se tend, se distend, se remonte, se noue, se tord. Œuvre forte, œuvre utile. *** LA LIBRE Belgique

Réserver
mer. 17 mai - 20h30
jeu. 18 mai - 19h30
ven. 19 mai - 20h30
sam. 20 mai - 20h30

RENCONTRE

Je 18.05 après la représentation.
Prise de parole de Sylvie Saroléa, Professeure à l’UCLouvain (droit des migrations, droits humains), cofondatrice de la Clinique juridique Rosa Parks et Avocate au Barreau du Brabant wallon.

CONCERT

SA 20.05 après la représentation.
De et avec Juliette Lacroix et Hussein Rassim. Dès les premiers instants de leur histoire partagée, la musique sert l’universalité́. Et tout en jouant de son violoncelle, Juliette Lacroix, et celui qui est devenu son compagnon, Hussein Rassim, sensibilisent avant tout à la manière d’accueillir l’Autre, quel qu’il soit.

ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE GRATUIT

Animation préparatoire en classe (50’), du 15 au 19 mai.

Avec Laure Nyssen, médiatrice du Rideau.

Texte et mise en scène Marie-Aurore d’Awans - Texte et réalisation Pauline Beugnies - Avec Mostafa Benkerroum, Aicha Cissé, Mieke De Groote, Thierry Hellin, Deborah Rouach, Leopold Terlinden, Melodie Valemberg, Sayf & Zakaria Hamdard (en alternance) - Dramaturgie Kristin Rogghe - Assistante dramaturgie Lieselore Remans - Co-autrices Victoire de Changy, Maud Vanhauwaert - Musique Malena Sardi - Scénographie Zoé Tenret - Conseil à la scénographie Eugenio Szwarcer - Costumes Élise Abraham - Vidéographie Tristan Galand,Thibaud Decoene - Conception lumière Pier Gallen, Ralf Nonn, Recherche Marleen Adriaensens, Hussein Ali, Mesut Alp, Saif Al-Qaissy, Camille Crucifix, Nyira Hens, Ismaïl L’hamiti, Purni Morell, Sophie Sénécault, Joeri Smet, Frances Timberlake, Hussein Rassim, Christian Roe, Sasker Van de Ven - Photo la famille de Mawda - Photo visuel Tristan-Galand - Photos du spectacle Denis Willems/KVS.

Production KVS. Coproduction Perpodium, Maison de la Culture de Tournai/Maison de Création, Le Rideau, Mars - Mons arts de la scène. Aides Théâtre des Doms (Avignon), Fédération Wallonie-Bruxelles - Service Générale de la Création Artistique - Direction du Théâtre - Tax Shelter du gouvernement fédéral belge.